Le Vent de l’Atlantique n°7 – Mars 2017

//Le Vent de l’Atlantique n°7 – Mars 2017

Le Vent de l’Atlantique n°7 – Mars 2017

Humeur…

En ville, on entend souvent dire que ”la Ville est endettée, c’est le Port (de plaisance) qui coûte cher!”, ou encore ”le Port nous coûte cher!”, ce qui laisse penser aux habitants qu’ils paient pour les plaisanciers !

Amis plaisanciers, proclamez haut et fort en toute occasion à vos amis, vos voisins, partout, que ces réflexions ne sont pas fondées.

Bien au contraire, et il ne faut pas hésiter à le rappeler vigoureusement, la majeure partie du financement des ports de plaisance est prise en charge par leurs usagers plaisanciers à travers les redevances qu’ils versent aux gestionnaires des ports. Et il faut savoir qu’ils n’ont aucun droit de décision sur les budgets des ports, ni sur le calcul des redevances qui leur sont facturées, ni sur l’utilisation qui en est faite. Cette situation anormale, pour ne pas dire choquante, devrait être corrigée, pourquoi pas par une modification de la loi.
Vous lirez dans les pages ci-après un article explicitant cette problématique.

Vous y trouverez également une réflexion relative aux Parcs Naturels Marins, présents au nombre de trois sur notre façade Atlantique, à leur impact sur le littoral et ses h abitants et aux enjeux économiques et sociaux qu’ils induisent.

Enfin, nous reviendrons sur un sujet préoccupant en matière de sécurité, évoqué ces derniers temps à plusieurs reprises dans des magazines spécialisés, celui des radeaux de survie et de leur maintenance. Alors que le printemps arrive, avec les navigations qui l’accompagnent, il nous paraît important d’aborder ce thème.

Bonne lecture !

Par | 2018-01-15T19:31:13+00:00 15 janvier 2018|Catégories : Cercle Nautique Actu|0 commentaire

Laisser un commentaire